Augmentation mammaire Tunisie : L’intervention

Le déroulement de l’opération :

Après avoir pratiqué une incision, le chirurgien esthétique décolle la peau, insère l’implant mammaire sous le muscle pectoral (position rétro-pectorale), ou entre le muscle pectoral et la glande mammaire (position rétro-glandulaire.), puis il referme l’incision avec des fils résorbables.

Le placement de la prothèse mammaire dépend de la morphologie de la patiente, de la quantité de glande mammaire présente et de la qualité de la peau du sein.

Les cicatrices :

Pour permettre le placement de la prothèse mammaire à l’intérieur du sein, le chirurgien a le choix entre trois types d’incisions : autour de l’auréole du mamelon, sous le pli naturel du sein ou dans le creux de l’aisselle.

L’incision pratiquée au niveau de l’auréole du sein (elle est dite péri-aréolaire) est la plus utilisée en chirurgie mammaire, car elle se fond avec la pigmentation du mamelon et permet une meilleure cicatrisation de la peau.

Dans l’ensemble les cicatrices sont très discrètes.

Cas particulier :

Lors d’un affaissement mammaire important, le chirurgien esthétique réduit la surface de peau des seins, afin de pouvoir remonter les mamelons. Cette intervention induit des cicatrices supplémentaires autour de l’auréole du mamelon, ou en dessous du pli naturel du sein.

A noter qu’une augmentation mammaire ne peut être effectuée que sur des seins ayant atteints leur pleine maturité, c’est-à-dire à partir de 18 ans.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =

Votre séjour 5star
Votre séjour
Nos cliniques
Nos medecins
Actualités

Grossesse, amaigrissement, âge, ou encore hypertrophie mammaire ces multiples causes peuvent abîmer la poitrine. On parle de ptôse mammaire lorsque les seins s’afaissent. Ainsi, de nombreuses femmes souhaitent harmoniser leur corps et décident de sauter le pas. La correction de la ptôse mammaire est une opération de chirurgie esthétique mammaire qui vise à corriger l’affaissement […]

+Lire la suite

D’après l’ASAPS (The American Society for Aesthetic Plastic Surgery), l’augmentation mammaire fut classée deuxième parmi les interventions de chirurgie esthétique les plus populaires en 2015. L’augmentation mammaire se fait généralement par pose de prothèses mammaires qui peuvent être constituées de silicone, de sérum physiologique ou de gel cohésif. Dans tous les cas de figure, le […]

+Lire la suite

Rappel immédiat

×