Témoigne d’Anne-Lise, résidant à Nantes (France)

Je souffre d’hypoplasie depuis mon plus jeune âge, ce qui signifie que mes seins ne se sont pas développés. J’avais juste deux tétons en guise de poitrine. Un seul coup d’œil dans le miroir me donnait envie de pleurer tellement je me sentais mal dans mon corps. La première fois que j’ai pensé à la une chirurgie mammaire j’avais 25 ans, mais la peur et les idées préconçues de mon entourage me faisaient hésiter. C’est en découvrant le nouveau décolleté d’une collègue de travail que je me suis finalement décidée, et pour être honnête je ne le regrette pas ! Sur les conseils de mon chirurgien esthétique, j’ai opté pour des prothèses mammaires rondes pas trop volumineuses. Résultat, une fois posées sous le muscle pectoral, elles ont apporté plus de volume à la partie supérieure de mes seins, créant un galbe très naturel. Je n’ai pas eu de problème de coque, ma peau est donc restée lisse et douce au toucher. Quand j’ai montré ma nouvelle poitrine à ma sœur cadette, c’est tout juste si elle a remarqué les cicatrices sous mes seins. Ce qui est sûr c’est que Medic’Azur et le chirurgien esthétique qui a pratiqué mon augmentation mammaire ont changé le cours de ma vie !

Les commentaires sont fermés.

Votre séjour 5star
Votre séjour

Rappel immédiat

×